Une petite demoiselle épatante de presque trois ans

Publié le par haidaline

Jeudi 2 décembre 2010

 

Tout en écoutant d'une oreille légère la voix suave de ce chanteur britannique Brian Ferry,

aux allures de dandy vieillissant mais néanmoins encore fringant, nous faisant la grâce

d'un concert exceptionnel  etoffert sur les ondes de France Inter, (dixit l'animatrice à l'accent

british, et desurcroît à la voix sirupeuse et dégoulinante) je repense à la petite fille de presque

trois ans que je vais chercher chaque jour à l'école et à la conversation que nous avons

eue aujourd'hui.

 

C'est une sorte de petite lady, à sa façon, car elle a déjà son style vestimentaire et sa maman

ainsi que sa grand-mère l'habillent comme une petite demoiselle et ses longs cheveux bruns

et ses grands yeux parlent pour elle.

 

Tout en me tenant la main, à la sortie de l'école, elle s'est offusquée à la vue d'un emballage

jeté par terred'un paquet de biscuits et elle a vite fait le rapprochement entre la poubelle qui se

trouvait del'autre côté dela route. Elle m'a dit :"Les papiers on les jette à la poubelle et pas par

terre" et ellecontinua en me montrantla grosse benne,  réceptable de tout ce qui est en verre

à recycler, "...et à côté,on va jeter les bouteilles..."je suis d'accord avec elle et l'aide à finir sa

phrase lorsqu'elle dit : "Papa boit beaucoup et il va jeter les bouteilles là-dedans."

 

Connaissant le papa qui n'a rien d'un alcoolique, j'ai été épatée par la sortie verbal de la petite

fille car pour elle c'était tout à fait normal que son papa aille jeter les bouteilles dans cet endroit,

puisque c'était comme cela qu'une grande personne comme son papa doit se comporter et surtout

si l'on boit beaucoup.

 

Les enfants sont épatants et époustouflants et une seule de leur petite phrase peut réussir à

m'enchanter une journée entière et j'y pense encore dans la soirée, c'est tout dire.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Suzanne 07/12/2010 08:15



Je pense que nous gardons tous notre regard d'enfant et les p'tits bout d'choux qui nous donnent la main nous relient au petit enfant qui est en nous, l'innocence est notre paradis perdu.



mecepatou 06/12/2010 09:59



Les enfants sont surprenant dans leur réflexion ! Moi j'ai un oiseau en fer avec un crochet ou l'on peut deposer une boule de
graines; une mésange s'est accroché pour manger les graines et mon fils m'a dit : Tu as vu, ils mangent en tête a tête ! J'ai trouvé ça rigolo...